• Accueil
  • > Musique
  • > Swing Kids : concept de musique dégénérée & compositeurs de jazz interdits

Swing Kids : concept de musique dégénérée & compositeurs de jazz interdits

SWING KIDS

Musique sous le IIIeme Reich

Le film :

Le film « Swing Kids » réalisé en 1993 par Thomas Carter s’inspire de l’histoire vraie d’un groupe de jeunes allemands : les « Swingjugend » (jugend :jeunesse). Ces jeunes gens prônaient « l’American Way of Life » (mode de vie américain) sous le l’Allemagne nazie. Ils écoutaient du Jazz, dansaient le lindy hop, le boogie-woogie. Ils étaient en opposition avec l’idéologie nazie et contre l’endoctrinement des jeunes dans les « Jeunesses Hithlériennes ».

swingkids.jpg

La censure sous le IIIeme Reich :

Le régime nazi était une dictature. La population allemande était surveillée de manière très étroite.

La presse, la radio, le cinéma et la musique étaient soumis à la censure.

Aux yeux d’Hitler, la décadence qui règne au niveau de l’art (Jazz, musique moderne), prépare la décadence qui touchera bientôt la nation tout entière.

Dès 1933, les programmes de musique seront contrôlés à la radio et une loi allemande exigera que les musiciens allemands soient déclarés et enregistrés.

Le concept de musique dégénérée (Entartete Musik) :

 

Au nom de la pureté de la race aryenne des compositeurs juifs seront interdits de diffusion (en 1936 le régime fait détruire la statue de Félix Mendelssohn). Certains musiciens juifs quitteront l’Allemagne, d’autres créèrent des orchestres destinés à un public juif (ces musiciens seront à partir de 1941 envoyés dans le camp de Terezin).

Le jazz sera également rejeté pour les raisons idéologiques et raciales.

Ce genre musical sera qualifié de « Musique dégénérée » (Entartete Musik). C’est ainsi que les Nazis, entre 1933 et 1945, appelaient toute musique qui ne correspondait pas aux normes de l’art officiel.entartetemusikposter.jpg

Quelques compositeurs de Jazz interdits (cités dans le film) :

Benny Goodman (19061986) : clarinettiste, et chef d’orchestre de jazz américain. Interdit en raison de sa judaïcité

Artie Shaw (1910-2004) : clarinettiste et chef d’orchestre de jazz américain Interdit en raison de sa judaïcité.

Count Basie (1904-1984) : pianiste, organiste, et surtout chef d’orchestre de jazz.

Interdit en raison de sa couleur de peau.

Duke Ellington (1899-1974) : un pianiste, compositeur et chef d’orchestre américain

Ecouter ces compositeurs sous le IIIeme Reich était considéré comme un acte de résistance.

A partir de 1941, les jeunes de moins de 21 ans ne sont plus autorisés à aller danser dans les bars. Les disques des compositeurs interdits vendus de façon clandestine (le disque était glissé dans une autre pochette).

Cet article a été publié le Jeudi 22 octobre 2009 à 15:38 et est catégorisé sous Musique. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


obsidiennes |
Cinéma Algérien |
cineblu ray wallpapers |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CINEFIL INFO
| UNE BIBLIOTHÈQUE DE FILMS C...
| Farouk BENALLEG